Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Saint Paul de la Plaine Saint Paul de la Plaine L’église catholique en Seine-Saint-Denis Saint Paul de la Plaine
Actions sur le document
  • Imprimer

Exposition sur la Plaine

De décembre 2018 à mars 2019, une exposition de photos par l'Association Mémoire Vivante de La Plaine: en images, l'histoire du quartier de la Plaine!

L'association Mémoire Vivante de La Plaine organise une exposition sur l'histoire du quartier, à l'église Saint Paul, qui resteouverte du lundi au vendredi, de 9h à 18h.


 

 

Quelques événements accompagneront l’exposition.

-------

 

Interview de Jean-Jacques Clément, Association Mémoire Vivante de La Plaine.

Que cherche à faire voir cette exposition ?

Tout simplement, deux mille ans d’histoire ! Car La Plaine à Saint Denis a une très longue histoire. Il s’agit de présenter grâce à des photos et des documents écrits les grandes périodes de cette longue histoire. Raconter la vie, la grande histoire du territoire, à travers les constructions, les populations, les points de rencontre, les mouvements sociaux, les équipements…

Quelles sont pour vous les deux photos les plus intéressantes ?

Difficile à dire ! L’intérêt des photos est de montrer l’avant et l’après d’un lieu ou d’un espace. De faire comprendre comment le paysage urbain de La Plaine se transforme, ce qu’il y a derrière — ce qui date d’hier — ce que l’on voit aujourd’hui. Une belle vue montre l’Avenue Wilson, avec le clocher de l’église Sainte Geneviève, et l’autoroute en-dessous : c’est la « plaie » qui a pris un temps la place de l’ancien voie royale. Intéressante aussi la vue sur l’arrière de la Médiathèque, du côté du Sqare Diderot, où l’on voit toutes les voies ferrées qui existaient ; cela fait comprendre l’empreinte du chemin de fer industriel sur La Plaine.

Il s’agit de ne pas perdre la mémoire ?

De ne pas la perdre, certes, mais aussi de la transmettre. Car, de fait, c’est avec la longue histoire de La Plaine que nous construisons le territoire d’aujourd’hui et de demain. Les transformations des espaces ne sont pas le résultat du hasard ; ils inscrivent, presque sans le savoir, une continuité. Prenez par exemple le campus Condorcet, en ce moment en construction. Saviez-vous que, au temps de la Renaissance, les étudiants à Paris venaient acheter du parchemin à la foire du Landy ?!

Qui a monté cette exposition ?

C’est une association fondée en 1993, Mémoire Vivante de La Plaine. A l’initiative d’un habitant et d’un ancien directeur du chemin de fer industriel. Ils ont été au coeur des transformations de La Plaine. L’association offre aussi des conférences, et surtout des promenades sur le terrain de La Plaine, pour y faire découvrir les traces de notre patrimoine ancien.